Ambassade de Guinée en France

Mines & agriculture

SECTEUR AGRICOLE & MINIER

 

Le plus grand projet d’exploitation de mine de fer en Afrique.
Un nouveau code minier a été adopté le 9 septembre 2011 avec pour objectifs:

  1. sécuriser l’investissement étranger tout en préservant sa rentabilité ;
  2. assurer un revenu substantiel au pays ;
  3. fournir des emplois à la population ; et
  4. préserver l’environnement pour les générations futures dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant.

Depuis 2011, les grands projets sont initiés aussi bien dans la filière bauxite alumine que dans le fer. Le projet d’exploitation et d’exportation du gisement de fer de Simandou (bloc 3 et 4) est le plus grand projet en Afrique pour une production de 95 millions de tonnes et une enveloppe d’à peu près 19 milliards de dollars. Ce projet comporte également un important volet d’infrastructures, à savoir : la construction d’un chemin de fer Transguinéen de près de 800 kilomètres et un port en eaux profondes, dans la région de Forécariah (Guinée maritime).

Les projets d’exportation et d’exploitation de fer à Kaliya (Faranah) et à Forécariah. A Forécariah, la production démarre avec 3 millions de tonnes, la première année. Elle atteindre 10 millions à la sixième année.

SECTEUR MINIER

 

Conscient de l’incidence de ces statistiques peu favorables sur la compétitivité des activités minières, le Gouvernement guinéen met l’accent sur la construction de centres de formation de développement des compétences autour du projet minier afin de d’offrir aux projets de travailleurs guinéens compétents. Suivant un modèle de réussite existant, le Gouvernement guinéen invite les donateurs intéressés à le rejoindre à mettre sur pied un Partenariat Public Privé (PPP) avec les compagnies minières actuelles ou futures pour la création d’un centre de formation

Comments are closed.